Faire un mode opératoire

Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser un mode opératoire pour un chantier de BTP à l’aide du logiciel AutoCAD.

Tout d’abord, faisons le point sur ce qu’est un mode opératoire.

Tout entrepreneur du BTP doit assurer la santé et la sécurité de ses salariés dans les tâches qu’il leurs confie. C’est une obligation légale et réglementaire.

Dans le BTP, un intervenant veille à ce que chaque entreprise réponde à cette obligation : il s’agit du coordonnateur SPS.

Cette personne va recueillir un document précieux auprès de chaque entreprise réalisant des travaux sur le chantier : le PPSPS (Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé).

Le PPSPS doit lister tous les risques décelés sur l’opération : chutes de hauteur, exposition à des substances toxiques, électrisation, etc. En face de chaque risque, l’entrepreneur énonce les mesures de protection qu’il s’engage à mettre en place pour protéger ses salariés.

Le mode opératoire fait partie des solutions que l’entrepreneur s’engage à appliquer pour préserver ses salariés.

Vous l’aurez compris, ce document revêt une importance toute particulière, d’où l’importance de le soigner !

Voyons maintenance comment se compose un mode opératoire.

Généralement, il s’agit d’une cinématique décomposée en plusieurs phases intermédiaires. Le tout est souvent répartit sur un document de plusieurs pages.

Pour chaque phase, nous commencerons donc par dessiner l’état de l’ouvrage à construire, dans l’état d’avancement qui correspond à la phase.

Prenons l’exemple de la réalisation d’un voile de façade.

Nous arrivons sur une dalle finie, équipée de la sécurité collective en rive.

Première étape : positionner une PTE (une plateforme de travail en encorbellement).

L’ouvrier chargé de cette opération devra travailler depuis la dalle. Il guidera la grue pour déposer la passerelle sur ses attaches, préalablement installées. A ce stade, un risque majeur est la chute de hauteur. Il est donc essentiel que l’ouvrier ne retire pas la sécurité en rive de dalle tant que la passerelle n’est pas en place. Attirons donc l’attention sur ce point.

Deuxième étape : positionner la première banche

Dans cet exemple, la première peau coffrante sera positionnée sur la dalle. Une banche seule doit être stabilisée : nous devons indiquer la présence d’un lest et d’un étai stabilisateur.

... La suite est réservée aux membres

Connectez-vous à votre compte

Pas de compte ? Abonnez-vous !

Catégorie: Formations vidéos
Mots clés:
A propos de l'auteur
- Je suis ingénieur méthodes expert en préparation de chantier depuis plus de 10 ans, formateur dans plusieurs écoles supérieures et instituts de formation, je suis également l'auteur du livre PRÉPARER UN CHANTIER DE BÂTIMENT et gérant de l'entreprise Méthodes BTP.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>