L’examen d’adéquation de grue

Aujourd’hui nous allons découvrir comment réaliser un « examen d’adéquation de grue ».

Ce document répond à une exigence règlementaire. Tout entreprise souhaitons monter une grue doit au préalable réaliser un « examen d’adéquation ».

Même s’il n’existe pas de trame type définie par la règlementation, il est toutefois précisé la finalité de ce document. Il s’agit de vérifier que la grue telle qu’on prévoit de l’installer ne présentera aucun risque. Il faut donc vérifier plusieurs points :

Ses dimensions : il ne faut pas que sa flèche ou sa contreflèche heurtent n’importe quel autre objet fixe ou en mouvement

Son système de fondations : il faut que les fondations soient aptes à supporter les charges qui seront induites sous les patins de la grue

Son dimensionnement : il faut vérifier que le montage respecte les limites définies par le fabricant de la grue

Les distances de sécurité : il faut qu’en tout point la grue soit distante d’au moins 2 mètres de n’importe quel objet fixe ou en mouvement.

Les capacités de levage : il faut donc choisir un modèle de grue qui soit capable de lever toutes les charges que l’on souhaite lever ! C’est sur ce point que nous allons continuer ce tutoriel.

Comprenons d’abord où nous en sommes dans le travail de préparation de chantier.

Notre planning est terminé. Notre plan d’installation de chantier est également fini, ou presque. Le nombre de grue est déjà calculé et tient compte des cadences de travail, et la saturation de grue qui en découle a été validée.

La position des grues est donc définie et normalement elle ne devrait plus bouger. J’insiste sur ce point car si jamais il y a encore une incertitude sur le nombre et la position des grues, vous pouvez stopper cette vidéo ! Il est inutile de faire une adéquation de grue si vous ne connaissez pas la position définitive de votre grue.

Pour la suite, analysez vos plans béton armé. En fonction des modes constructifs retenus, faites un recueil des charges que votre grue devra lever : poutres, poteaux, escaliers préfabriqués, éléments de charpente, matériels spécifiques, benne à béton… Imaginez tout ce que votre grue devra lever et soyez le plus exhaustifs possibles.

Pour chaque charge, attribuez un numéro. Reportez ce numéro sur le plan d’installation de chantier à la position la plus éloignée de la grue où il pourra se trouver. Attention, pensez aux approvisionnements. Par exemple, un escalier préfabriqué sera levé à deux distances différentes : son lieu de déchargement du camion, mais aussi son lieu de mise en place dans le bâtiment.

... La suite est réservée aux membres

Connectez-vous à votre compte

Pas de compte ? Abonnez-vous !

Catégorie: Formations vidéos
A propos de l'auteur
- Je suis ingénieur méthodes expert en préparation de chantier depuis plus de 10 ans, formateur dans plusieurs écoles supérieures et instituts de formation, je suis également l'auteur du livre PRÉPARER UN CHANTIER DE BÂTIMENT et gérant de l'entreprise Méthodes BTP.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>